Pages

jeudi 17 novembre 2011

Bernard de MANDEVILLE à propos des écrivains



Une des principales raisons qui font que si peu de gens se comprennent eux-mêmes, c'est que la plupart des écrivains passent leur temps à expliquer aux hommes ce qu'ils devraient être, et ne se donnent presque jamais le mal de leur dire ce qu'ils sont.


Bernard de Mandeville, La Fable des abeilles (1714).
Cité par Philippe Muray dans L'empire du Bien.

Aucun commentaire: