Pages

samedi 24 décembre 2011

Arthur SCHOPENHAUER à propos de la vie


On peut comparer la vie à une étoffe brodée dont chacun ne verrait, dans la première moitié de son existence que l'endroit, et, dans la seconde, que l'envers ; ce dernier côté est moins beau, mais plus instructif, car il permet de reconnaître l'enchaînement des fils.


Arthur Schopenhauer, Aphorismes sur la sagesse dans la vie.

Aucun commentaire: