Pages

mercredi 25 avril 2012

PÊLE-MÊLE

L'évolution du déclin
Par Laurent Gané
~
Je ne pense pas que nous ayons évolué, que nous nous soyons améliorés au fil des siècles. L’évolution, ainsi vue, est moins un fait qu’une croyance.
La preuve : l’univers a, paraît-il, environ 14 milliards d’années. 14 milliards d’années pour arriver, par exemple, à Yannick Noah, Ségolène Royal, François Hollande, Lilian Thuram, Anelka, Bernard-Henri Lévy, Jamel Debbouze, Carla Bruni, Francis Huster, Stéphane Guillon, Christophe Maé, Bénabar, etc. etc.
14 milliards d’années pour arriver à ça !... Sans compter tous ceux qui les admirent. On se moque de nous !
14 milliards d’années pour arriver au rap, au slam, à la téléréalité, à la "pub", à l’architecture contemporaine, à l’art comptant pour rien, au communisme, à la loi du marché, à Canal +, à Hollywood, à la société de consommation, au football, à la coolitude, à la Fête des voisins, à Paris Plages.
Croire que le monde a évolué, au vu du résultat, tendrait à révéler qu’on ne l’est pas… évolué. On pourrait remplir des pages et des pages pour compléter cette liste, en ayant l’impression de ne jamais pouvoir la terminer.
Certains rétorqueront que l’on pourrait aussi établir une liste montrant qu’il y a eu évolution. Oui ! mais elle serait considérablement moins longue, et ne provoquerait certainement pas la passion des foules. Ce n’est pas l’évolution qui l’a emporté.
Cela dit, faire une petite liste de ce type présente tout de même un intérêt. C’est également très instructif : Paul Léautaud, Arthur Schopenhauer, Jean de La Fontaine, Philippe Muray.
Étonnant n’est-ce pas ? Pas besoin d’explications là non plus. On comprend très bien la chose telle quelle. Il s’agit également d’une simple liste, mais qui ne provoque pas du tout la même impression.

Aucun commentaire: